top of page

Comment gérer le sommeil de mon bébé pendant les vacances ?

Dernière mise à jour : 7 juil. 2023


Maman et bébé en vacances à la mer sur la plage

Le départ en vacances, avec son changement d’environnement, de rythme et d’habitudes, est source de nombreuses questions pour les jeunes parents quant au sommeil de leur tout petit. Comment gérer les siestes et l’endormissement de bébé en vacances ?


Tout d’abord, gardons en tête que le lieu de vacances représente un changement d’environnement de sommeil, source de déstabilisation pour l’enfant. Il est normal que l’endormissement et les nuits s’en retrouvent momentanément perturbés.


Voici quelques astuces qui vous aideront à gérer au mieux le sommeil de votre bébé ou de votre enfant pendant les vacances.



L’importance de la préparation

Préparer votre enfant au départ l’aidera à anticiper ce moment.


Quel que soit son âge, parlez-lui des vacances, de ce qu’il va se passer (« on va prendre la voiture/le train/l’avion et on va dormir pendant quelques jours dans une autre maison/en tente, on va être tous ensemble, etc… »), en y associant du plaisir et du positif.


Si votre enfant est assez grand, vous pouvez l’impliquer dans les préparatifs afin qu’il puisse choisir lui-même les objets et jouets qu’il souhaite emmener par exemple. Si vous emmenez un lit parapluie ou d’autres objets qui vont faire partie du son environnement de sommeil et qu’il n’a pas l’habitude d’utiliser au quotidien, n’hésitez pas à lui montrer pour qu’il puisse se familiariser avec avant le départ.


Le jeune enfant n’ayant pas encore acquis totalement la temporalité, rien ne sert de s’y prendre trop longtemps à l’avance.


L’importance des repères pour votre enfant

Pensez à emmener en vacances tous les éléments transportables rassurants pour votre enfant, en lien avec son endormissement : son doudou, sa tétine, les objets utilisés lors du rituel du coucher (livres, jouets…), sa couverture et son oreiller ou sa veilleuse s’il en a.


L’idéal est d’arriver sur le lieu de vacances en journée plutôt que le soir afin que votre enfant puisse prendre le temps de se familiariser avec les lieux. A votre arrivée, montrez-lui où il va dormir, où vous allez dormir et installez rapidement ses affaires.


Pensez à le rassurer sur les éléments qui ne changent pas par rapport à d’habitude.


Enfin, il sera important de maintenir le rituel de coucher comme à la maison.


Attention aux sur-stimulations et au manque de sommeil

L’idéal sera de respecter le rythme global (heure des repas, des activités, du sommeil) et les besoins en sommeil de votre enfant afin de ne pas créer de gros décalage de rythme et d’éviter la mise en place d’une dette de sommeil qui rendrait l’endormissement et les nuits plus compliquées.


Pour cela, maintenez les siestes dont au moins une par jour dans l’environnement du sommeil des vacances. Les autres pourront avoir lieu en poussette ou en portage (si la température le permet) par exemple. Dans le cas du portage, veillez à bien installer votre bébé dans une position face à vous afin de limiter les sur-stimulations et pour qu’il puisse se blottir pour s’endormir*.


On évitera de surcharger les journées afin d’éviter la sur-fatigue et les sur-stimulations. Ces dernières peuvent être à l’origine de pleurs de décharge en soirée, de difficultés d’endormissement et/ou de réveils nocturnes.


Dans l’idéal, on évitera également les sorties tardives et inadaptées le soir, qui sont susceptibles de repousser l’heure du coucher et/ou perturber l’endormissement. La fête foraine ou un concert le soir, ce n’est peut-être pas une bonne idée avec un jeune enfant.


Quelques règles de sécurité du sommeil en vacances

Outre le respect des recommandations en lien avec la prévention de la mort inattendue du nourrisson, voici quelques règles de sécurité du sommeil qui pourront vous être utiles pendant les vacances.


Il sera important de protéger votre tout petit des coups de chaleurs ou de l’insolation**. Pour cela, misez sur une tenue adaptée aux températures (la nuit et lors de vos sorties), veillez à sa bonne hydratation et évitez de sortir aux heures les plus chaudes de la journée (entre 11h et 16h).


Si bébé pique un petit somme en balade, veillez bien à ce qu’il se trouve à l’ombre et que l’environnement reste ventilé et frais. On évitera en toute logique le plein soleil. On pourrait être tenté d’installer un lange ou un tissu sur la poussette pour garder bébé à l’ombre mais c’est une fausse bonne idée : le lange va empêcher l’air de circuler. La température dans la poussette peut rapidement monter, la transformant en véritable fournaise!


Le portage sera à réserver aux journées les moins chaudes.


Et pour le retour ?

Pareil que pour le départ, on le prépare et on verbalise sur ce qu’il va se passer (« on va rentrer à la maison, tu vas retrouver ta chambre, tous tes jouets, etc… »).


L’idéal sera de reprendre rapidement les habitudes de sommeil de la maison tout en gardant en tête que cela peut nécessiter un petit temps d’adaptation, surtout si les conditions de sommeil ont été différentes pendant les vacances (par exemple, si toute la famille dormait dans la même pièce sur le lieu de vacances mais que ce n’est pas le cas à la maison).



En conclusion,

En vacances, restez attentif au rythme et aux besoins de sommeil de votre enfant et évitez les gros décalages de rythme et le manque de sommeil. Apportez-lui un maximum de repères et de rassurance. Enfin, profitez de cette déconnexion du quotidien pour partager des moments privilégiés avec votre tout petit. Ils ne feront que renforcer son sentiment de sécurité et ce sera un plus pour un endormissement et un sommeil serein malgré tous les changements dans son environnement.


J’espère que ces conseils vous aideront à passer des vacances sereines. Je vous souhaite un bel été et de très bonnes vacances !



 

Pour aller plus loin:



1 Comment


Merci pour tous ces conseils !! Très intéressant

Like
bottom of page